Recevoir sa facture par Email

Envoi de factures numérisées

Faisons des économies de papier, optons pour la facture par Email !

En recevant votre facture au format électronique dans votre boîte mail personnelle, vous contribuez au développement durable en réduisant l’utilisation du papier.

Le logiciel informatique utilisé par l’AFAD de Moselle permet d’adresser chaque mois les factures détaillées, en toute sécurité.

Dès que votre facture est disponible (entre le 10 et le 13 de chaque mois), vous recevez un e-mail avec votre facture en pièce jointe. Vous pouvez ainsi l’archiver facilement dans vos fichiers et elle reste accessible lors de vos déplacements (smartphone ou tablette).

En cas de changement d’adresse électronique, il vous suffit de le signaler à votre responsable coordonnateur habituel pour actualiser vos données sur notre programme sécurisé.

Seule l’attestation fiscale annuelle à transmettre aux impôts continuera de vous parvenir par courrier postal.

Si vous souhaitez dorénavant recevoir vos factures par courrier électronique, télécharger le formulaire en cliquant ici.

Merci par avance de votre contribution !

Assemblée générale 2017

Le 15 mai, l’AFAD de Moselle a tenu son assemblée générale annuelle à Ennery, en présence de nombreux bénévoles, salariés et partenaires. L’occasion de faire le point sur le bilan de l'année passée, tant sur le point des activités que de la vie associative.

Cette année encore, les activités de l’AFAD de Moselle enregistrent une progression importante (+ 8.3%).

Avec l'embauche de 218 nouveaux collaborateurs en 2016, l’effectif atteignait les 828 salariés au 31 décembre 2016 mais les recrutements ne suffisent plus à couvrir les demandes des usagers.

Les intervenants (aides à domicile, aides-soignants, auxiliaires de vie sociale, techniciens de l'intervention sociale et familiale…) sont intervenus quotidiennement au domicile de 7.897 personnes aidées l’an passé, notamment pour des activités de garde d’enfant ou d’aide à la personne âgée ou dépendante.

Le 15 mai, l’AFAD de Moselle a réuni ses membres, bénévoles, usagers et salariés pour partager le bilan de l’association : rapport d’activité, rapport moral, rapport financier et rapport d’orientations sont venus ponctuer l’ordre du jour de la rencontre.

Retrouvez les faits marquants de l'année passée, les chiffres clés et le détail de chaque service de l'AFAD dans le rapport d'activité 2016 .

Vous pouvez également consulter, ci-dessous, la liste des documents présentés :  

- Rapport moral du président Jacques Jung
- Rapport d'orientations pour 2016/2017
- Rapport complet de la vie associative

La Fin de vie en question

 

La Fin de vie en question

findevie logo

Alors que 80% des Français déclarent vouloir mourir à domicile, 70% d’entre eux décèdent en institution… C’est sur la base de ce constat qu’un groupe de professionnels de santé, initié par l’AFAD de Moselle et soutenu par la Fondation de France, s’est penché sur la thématique de la fin de vie au domicile. Le fruit de leurs travaux a été présenté lors d’une conférence débat, le 18 octobre 2012 à Amnéville.

Depuis 2005, de nombreux changements sont intervenus en matière de maintien à domicile : mise en place de l’hospitalisation à domicile, de l’allocation personnalisée d’autonomie, création des réseaux de soins palliatifs… Ces changements ont engendré une augmentation des structures et une multiplication des intervenants au domicile des personnes âgées et des patients.

Paradoxalement, de nombreux patients sont encore hospitalisés contre leur désir. Tout comme leur famille ou les professionnels intervenant à leur domicile, ils vivent alors cette hospitalisation comme une rupture dans l’accompagnement mis en place.Pour y remédier, un groupe de travail [1], initié par l’AFAD de Moselle et soutenu par la Fondation de France, s’est constitué pour travailler sur l’harmonisation des pratiques professionnelles de la fin de vie au domicile. Le projet se concrétise par l’élaboration d’une « charte du choix du patient de finir sa vie à son domicile » et d’un visuel qui permet d’identifier plus facilement le choix du patient. Un dépliant a également été conçu à l'attention des professionnels de santé du territoire et des aidants familiaux pour expliquer la démarche.

Charte Fin de vie

Programme Fin de vie

Faire respecter son choix

Au programme de la rencontre : droits du patient et devoirs des médecins, accompagnement de la mort et du deuil, choix entre maintien à domicile et hospitalisation… Médecins, psychologues, praticiens hospitaliers et acteurs du domicile ont enchaîné les interventions tout au long de l’après-midi. Téléchargez le programme complet de la rencontre.

 


 [1]   Composition du groupe de travail Dr CHRISTIANY (soins palliatifs de l’hôpital de Joeuf), Marie Thérèse BETTING (infirmière coordinatrice AFAD), Muriel DUDOT (infirmière libérale), Nicole FOURQUIN (infirmière coordinatrice AFAD), Dr François LUPO (médecin CARMI EST), Caroline MADEJ (infirmière coordinatrice PALLIDUM), Marcelline MENOLI (coordonnatrice AFAD), Dr Marie PERREIN-BALTER (pilote MAIA), Francine PETIT (association Pierre Clément Lorraine), Fabienne REINBOLT (infirmière coordinatrice AFAD), Serge STEITZ (AMAPA), Dr Jean François VILLARD (soins palliatifs CHR Metz-Thionville), Dr Claudine WAGNER (soins palliatifs Moyeuvre Grande), Dominique WIRBEL (infirmière libérale).

 

 

Vous accompagner au quotidien

RL GuideConditionsTravail

Regards sur les conditions de travail des intervenants du domicile à l'AFAD de Moselle

S’il faut défendre une aide à domicile de qualité dans l’intérêt des personnes aidées, il faut aussi valoriser ceux qui exercent ce métier difficile. C’est tout l’objet du livret « Vous accompagner au quotidien », que l’AFAD a communiqué à ses 4.000 clients réguliers pour les sensibiliser aux conditions de travail des intervenants du domicile.

Aides à domicile, auxiliaires de vie sociale, techniciens de l’intervention sociale et familiale, aides-soignants ou assistants de soins en gérontologie… Tous interviennent quotidiennement au domicile de personnes, certaines fragilisées par l’âge ou la maladie, d’autres utilisateurs de services de confort (ménage et repassage).

L’aide et le soin à domicile sont des métiers soumis à de nombreuses contraintes et peu valorisés dans notre société d’aujourd’hui : gestes répétitifs (lavage des vitres, sols), port de charges (enfants, personnes dépendantes), nombreux déplacements kilométriques, stress lié à l’accompagnement des personnes fragiles, solitude…

Impact des conditions de travail

Dans un rapport de 2013, l’IGAS (inspection générale des affaires sociales) préconise aux employeurs d’analyser l’impact des conditions de travail sur la santé pour mieux agir en matière de prévention.

Une étude sur les conditions de travail des intervenants du domicile, réalisée par l’AFAD avec le concours de l’IREPS (institut régional d’éducation et de promotion de la santé), a permis de démontrer que nous sommes tous concernés par la santé des intervenants : l’employeur, les intervenants eux-mêmes et… les bénéficiaires de leurs interventions.

En réponse à cette problématique, l’AFAD de Moselle a mis en place un certain nombre d’actions de prévention des risques au sein de l’association mais a souhaité également innover en s’adressant directement aux usagers de ses services. Le but est de les sensibiliser aux conditions de travail des intervenants du domicile, partant du principe qu’ils ont aussi un rôle à jouer dans la prévention des risques.

Créer le dialogue...

« Laissez-nous vous conter notre quotidien à votre domicile. Un quotidien fait de belles histoires mais aussi des situations complexes, d’incompréhension mutuelle… ». C’est sur ces mots que démarre le document de communication qu’a conçu l’AFAD de Moselle à destination de ses 4.000 clients réguliers.

En 20 pages, le livret illustre des situations de la vie quotidienne, avec humour, ironie et parfois un certain cynisme. Le graphisme a été confié à Aline Rollin, spécialisée dans l’illustration didactique et la facilitation visuelle, permettant de transmettre un maximum d’information en peu de traits. Le style du dessin est intemporel et s’adresse de façon simple et claire à tous les âges.

Pour être plus près de la réalité du terrain, la narration est assurée par les intervenants de l’association. Les dialogues sont tirés du quotidien et tentent de montrer les situations sans jamais donner de leçons. Comme le précise l’introduction, « rien n’est inventé, rien n’est ajouté… Seuls les dessins ont été créés pour rendre compte et témoigner du quotidien ».

Le document s’accompagne d’un feuillet présentant le kit ideal en matière de matériel et d’équipement du domicile : les produits ménagers de base à avoir chez soi, des conseils sur le choix des aspirateurs, fers à repasser, lits médicalisés et autre balais et serpillères ergonomiques… Rien n’est imposé mais tout est suggéré pour que les bénéficiaires des services d’aide à domicile aient conscience de l’impact, sur la santé des intervenants, du matériel qu’ils mettent à leur disposition.

... et susciter la compréhension

Ce document s’adresse prioritairement aux bénéficiaires des services de l’AFAD de Moselle : des familles, avec ou sans enfants, des personnes âgées, des personnes handicapées ou leurs proches aidants.

Pour créer le débat autour des situations illustrées, l’association a invité l’ensemble de ses salariés, usagers et partenaires, à une table ronde sur les conditions de travail des intervenants du domicile.

La manifestation s’est déroulée le 8 novembre à Marly (Moselle), devant un parterre de 650 personnes, en présence du rédacteur en chef adjoint du magazine Santé & Travail, de la responsable de la formation du cabinet Brigitte Croff Conseils, spécialisé dans les services à la personne, d’aides à domicile et… des clowns analystes de la Cie des Bataclowns (Toulouse), pour rappeler que l’humour peut être un bon vecteur de communication sur des sujets aussi complexes que le rapport aidant/aidé.

À travers cette action, l’association AFAD de Moselle entend bien contribuer à prévenir les risques professionnels de ses salariés et à redonner aux métiers du domicile leur juste place auprès des familles et des personnes accompagnées.

  quide uneV2

Assemblée générale 2016

AG 2016 photo

Le 24 mai, l’AFAD de Moselle a tenu son assemblée générale annuelle à Ennery, en présence de Madame le Maire. L’occasion de revenir sur la belle progression de l’activité de l’association départementale d’aide à domicile et sur les temps forts de l’année passée.

Cette année encore, les activités de l’AFAD de Moselle enregistrent une belle progression.

Avec la création de 48 nouveaux postes en 2015, l’effectif atteignait les 793 salariés au 31 décembre 2015, pour faire face aux nouvelles demandes de prise en charge des familles ou des personnes âgées. Fait notoire, 91 % de ces salariés sont en CDI.

Ces aides à domicile, aides-soignants, auxiliaires de vie sociale… sont intervenus quotidiennement au domicile de 7.711 personnes aidées l’an passé, notamment pour des activités de garde d’enfant ou d’aide à la personne âgée ou dépendante.

Au-delà des chiffres, l’AFAD de Moselle est avant tout une association qui répond aux besoins des plus fragiles en leur permettant de rester le plus longtemps possible à leur domicile. Ses interventions quotidiennes permettent aussi de tisser du lien social entre les personnes.

Le 24 mai, l’AFAD de Moselle a réuni ses membres, bénévoles, usagers et salariés pour partager le bilan de l’association : rapport d’activité, rapport moral, rapport financier et rapport d’orientations sont venus ponctuer l’ordre du jour de la rencontre.

Retrouvez les faits marquants de l'année passée, les chiffres clés et le détail de chaque service de l'AFAD dans le rapport d'activité 2015 .

Vous pouvez également consulter, ci-dessous, la liste des documents présentés :  

- Rapport moral du président Jacques Jung
- Rapport d'orientations pour 2016/2017
- Rapport complet de la vie associative

L'aide à domicile recrute

L'aide à domicile recrute encore et toujours

Article du Républicain lorrain

Paru le 25/05/2016

 

L'AFAD, lieu de promotion de la santé

DSC 3126 reduite

L’an passé, notre association se proclamait « lieu de promotion de la santé au travail ». Pour honorer cette action, ce sont plus de 500 salariés de l’AFAD de Moselle qui se sont réunis à la salle Le Nec à Marly, le lundi 26 janvier dernier.

Comme tout employeur, les questions d’absentéisme, d’accidents sur le milieu de travail ou encore d’arrêts maladie interrogent et méritent qu’on s’y arrête.

Il faut rappeler que nous intervenons au domicile d’une famille ou d’une personne. Cette dernière pouvant être seule, âgée ou en mauvaise santé.

C’est pourquoi dans leurs actes au quotidien, les salariés de l’AFAD sont amenés à porter des enfants, soulever des malades, nettoyer, se baisser, etc. De nombreux gestes sont répétitifs et ne sont pas sans conséquence sur la santé des salariés.

Il est donc primordial de préserver la santé des salariés tout en apportant une aide efficace au domicile des personnes aidées.

Cette manifestation avait donc pour but de présenter aux salariés les actions à venir ainsi que les ambitions et engagements pour l’année 2015 concernant le bien-être et la santé au travail, à travers des interventions de partenaires et d’intervenants, soutenu par la MACIF et la MAIF.

Nous avons pu assister à une intervention du « bien-être au travail, et si on en parlait ? », par Santé Partners.

L’UNA (Union nationale de l’aide, des soins et des services aux domiciles) est également intervenue afin de nous faire part du contexte de l’aide à domicile de nos jours en France. La question de la CCB (convention collective de branche) a également été abordée et quelques dispositions phares ont été évoquées.

L’intervention de l’IREPS Lorraine (Institut régional de l’éducation et de la promotion de la santé) a rapporté les résultats de l’enquête sur les conditions de travail à l’AFAD menées en juillet 2014. La finalité de cette action est d’améliorer la santé au travail des salariés au sein de l’association.

En somme, l’AFAD de Moselle a compris le message que ses salariés ont voulu faire passer : ces derniers ont besoin d’être soutenus, reconnus, entendus, rassurés…

Il faut mener des actions pour revaloriser les métiers de l’aide à domicile, améliorer le sens donné à l’aide, ainsi que la matériel mis à disposition. Tout cela dans la confiance réciproque.

La fin de la rencontre était consacrée à la remise de prix du concours CHSCT de l’AFAD. Dix gagnants se sont vus remettre des places de cinéma, des entrées pour le Zoo d’Amnéville, pour Villa Pompéi ou encore pour le plus chanceux, un séjour dans un hôtel pour deux personnes.

Cette rencontre de 2015 n’est que la première étape de cette action de mobilisation qui se doit de promouvoir le bien-être et la santé au travail, qui est l’affaire de tous.

visuel coeur

 

L'AFAD toujours en pleine croissance

L'AFAD toujours en pleine croissance

Article du Républicain lorrain

Paru le 06/06/2013

 

L'aide à domicile manque de bras

L'aide à domicile
manque de bras

Article du Républicain lorrain

Paru le 24/01/2013


Bonjour,