La Fin de vie en question

 

La Fin de vie en question

findevie logo

Alors que 80% des Français déclarent vouloir mourir à domicile, 70% d’entre eux décèdent en institution… C’est sur la base de ce constat qu’un groupe de professionnels de santé, initié par l’AFAD de Moselle et soutenu par la Fondation de France, s’est penché sur la thématique de la fin de vie au domicile. Le fruit de leurs travaux a été présenté lors d’une conférence débat, le 18 octobre 2012 à Amnéville.

Depuis 2005, de nombreux changements sont intervenus en matière de maintien à domicile : mise en place de l’hospitalisation à domicile, de l’allocation personnalisée d’autonomie, création des réseaux de soins palliatifs… Ces changements ont engendré une augmentation des structures et une multiplication des intervenants au domicile des personnes âgées et des patients.

Paradoxalement, de nombreux patients sont encore hospitalisés contre leur désir. Tout comme leur famille ou les professionnels intervenant à leur domicile, ils vivent alors cette hospitalisation comme une rupture dans l’accompagnement mis en place.Pour y remédier, un groupe de travail [1], initié par l’AFAD de Moselle et soutenu par la Fondation de France, s’est constitué pour travailler sur l’harmonisation des pratiques professionnelles de la fin de vie au domicile. Le projet se concrétise par l’élaboration d’une « charte du choix du patient de finir sa vie à son domicile » et d’un visuel qui permet d’identifier plus facilement le choix du patient. Un dépliant a également été conçu à l'attention des professionnels de santé du territoire et des aidants familiaux pour expliquer la démarche.

Charte Fin de vie

Programme Fin de vie

Faire respecter son choix

Au programme de la rencontre : droits du patient et devoirs des médecins, accompagnement de la mort et du deuil, choix entre maintien à domicile et hospitalisation… Médecins, psychologues, praticiens hospitaliers et acteurs du domicile ont enchaîné les interventions tout au long de l’après-midi. Téléchargez le programme complet de la rencontre.

 


 [1]   Composition du groupe de travail Dr CHRISTIANY (soins palliatifs de l’hôpital de Joeuf), Marie Thérèse BETTING (infirmière coordinatrice AFAD), Muriel DUDOT (infirmière libérale), Nicole FOURQUIN (infirmière coordinatrice AFAD), Dr François LUPO (médecin CARMI EST), Caroline MADEJ (infirmière coordinatrice PALLIDUM), Marcelline MENOLI (coordonnatrice AFAD), Dr Marie PERREIN-BALTER (pilote MAIA), Francine PETIT (association Pierre Clément Lorraine), Fabienne REINBOLT (infirmière coordinatrice AFAD), Serge STEITZ (AMAPA), Dr Jean François VILLARD (soins palliatifs CHR Metz-Thionville), Dr Claudine WAGNER (soins palliatifs Moyeuvre Grande), Dominique WIRBEL (infirmière libérale).

 

 

Bonjour,